0 0
Read Time:1 Minute, 38 Second

Un comité national de l’Initiative pour la transparence dans les industries extractives (CN-ITIE) et un Comité d’orientation stratégique du pétrole et du gaz (COS-PETROGAZ) ont été mis en place en plus d’une loi portant répartition des revenus avec des rapports trimestriels sur l’utilisation future de ces revenus, a rappelé aujourd’hui la ministre du Pétrole et des Energies. « Tous les contrats tant pétroliers que miniers sont disponibles en ligne », informe Sophie Gladima. 
Sur le même sillage, elle a abordé la question de la formation des ressources humaines locales de qualité. Elle dira qu’elle est assurée par  le COS-PETROGAZ et l’Institut national du pétrole et gaz (INPG) qui veillent à une formation de qualité des ingénieurs. En outre, elle a affirmé que le département est en partenariat avec le Fonds de Financement de la Formation professionnelle et Technique (3FPT) et la direction de l’UEMOA pour une formation de 2000 jeunes aux métiers connexes au Pétrole et Gaz.
Revenant sur les contrats pétroliers, elle a souligné qu’ils ont été rédigés conformément au Code pétrolier de 1998. Sophie Gladima qui défend le projet de budget de son département devant les députés informe qu’il existe des contrats de recherche et de partage de production. En effet, depuis le début de l’exploration pétrolière au Sénégal, sur 176 puits forés, 160 ont été improductifs soit un taux d’échec de 91% sachant que le coût d’un seul puits tourne entre 50 et 100 milliards FCFA, a révélé la ministre. Concernant l’appel d’offres pour les 12 blocs qui a été finalisé en mai 2021 et réalisé en pleine année de Covid-19, sur 15 manifestations d’intérêts, seules deux offres ont été reçues. L’appel est déclaré infructueux  et un autre soit lancé.Le Sénégal et la Mauritanie ont signé en février 2018, un accord de coopération inter-Etat pour le développement et l’exploitation de GTA pour ce qui est de la clé de la répartition selon toujours le ministre.

Happy
Happy
0 %
Sad
Sad
0 %
Excited
Excited
0 %
Sleepy
Sleepy
0 %
Angry
Angry
0 %
Surprise
Surprise
0 %
Previous post Malédiction du pétrole : Pourquoi le Sénégal peut échapper à ce syndrome ?
Next post 3e mandat: Ismaïla Madior Fall répond aux députés

Average Rating

5 Star
0%
4 Star
0%
3 Star
0%
2 Star
0%
1 Star
0%

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *