0 0
Read Time:1 Minute, 9 Second

Les forces de sécurité somaliennes assiégeaient toujours lundi 28 novembre matin l’hôtel Villa Rose, dans le centre sécurisé de la capitale Mogadiscio, en Somalie, où des militants islamistes radicaux shebab étaient retranchés depuis la veille.

Des coups de feu sporadiques et des explosions se faisaient encore entendre au lever du soleil.

« Un groupe de combattants shebab a attaqué un hôtel dans le district de Bondhere ce soir (et) les forces de sécurité sont engagées pour les éliminer », a annoncé le porte-parole de la police nationale, Sadik Dudishe, dans un communiqué. De nombreux civils et des responsables politiques ont déjà été secourus et évacués de cet établissement, le Villa Rose, a-t-il ajouté.

« J’étais près du Villa Rose lorsque deux fortes explosions ont secoué l’hôtel. Il y a eu des tirs nourris. La zone a été bouclée et j’ai vu des gens fuir », a relaté un témoin, Aadan Hussein, depuis Mogadiscio.

Les Shebab, groupe affilié à Al-Qaïda qui tente de renverser le gouvernement central somalien depuis 15 ans, ont revendiqué l’attaque.

L’hôtel Villa Rose est un lieu prisé des députés somaliens, située dans la zone centrale sécurisée de Mogadiscio, non loin du bureau du président du pays, Hassan Cheikh Mohamoud. Sur son site web, le Villa Rose y est décrit comme « l’hébergement le plus sûr de Mogadiscio », avec détecteurs de métaux et haut mur d’enceinte.

Happy
Happy
0 %
Sad
Sad
0 %
Excited
Excited
0 %
Sleepy
Sleepy
0 %
Angry
Angry
0 %
Surprise
Surprise
0 %
Previous post Cameroun: Au moins 11 morts dans un affaissement de terrain
Next post Coupe du monde 2022 : les résultats du jour (27 novembre)

Average Rating

5 Star
0%
4 Star
0%
3 Star
0%
2 Star
0%
1 Star
0%

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *