0 0
Read Time:45 Second

Alors que des milliers de personnes ont fui les affrontements ces dernières semaines, le groupe rebelle Mouvement du 23 mars (M23) a annoncé, vendredi 23 décembre, accepter de se retirer de Kibumba. Cette ville, située à une vingtaine de kilomètres de la capitale provinciale Goma représentait une position stratégique dans l’est de la République démocratie du Congo (RDC). 

Après des semaines de combats avec l’armée congolaise, « le M23 apporte son soutien aux efforts régionaux et accepte de céder ses positions de Kibumba à la responsabilité de l’EACRF (East African Community Regional Force) », a notifié le groupe rebelle. 

Il s’agit, selon ce communiqué signé par Lawrence Kanyuka, porte-parole politique du mouvement, d’un « geste de bonne volonté fait au nom de la paix ». Une cérémonie à laquelle les journalistes sont invités est prévue en fin de matinée, selon ce document. 

Happy
Happy
0 %
Sad
Sad
0 %
Excited
Excited
0 %
Sleepy
Sleepy
0 %
Angry
Angry
0 %
Surprise
Surprise
0 %
Previous post Macron appelle à « dégager » les dirigeants libanais qui bloquent les réformes
Next post Le fiasco du Brésil, Thiago Silva ne digère pas !

Average Rating

5 Star
0%
4 Star
0%
3 Star
0%
2 Star
0%
1 Star
0%

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *