0 0
Read Time:1 Minute, 54 Second

Match Coupe du monde : l’affiche du jour

Après avoir chuté lors de son dernier match de poule face au Cameroun (1-0), la Seleção s’opposera à la Corée du Sud, deuxième du groupe H. Si la sélection auriverde parait clairement favorite avant la rencontre, il faudra tout de même se méfier des Guerriers Taeguk. Pas forcément attendue, la Corée du Sud a en effet arraché son billet de qualification en allant battre le Portugal dans les ultimes instants de la partie (2-1). Emmenée par la star des Spurs, Heung-Min Son, cette équipe sait faire preuve de combativité, même quand elle est en grande difficulté.

Pour le Brésil, le moment est venu de confirmer les espoirs tout un peuple. Les hommes de Tite ont montré des choses intéressantes lors des deux premières rencontres, victoires face à la Serbie (2-0), puis la Suisse (1-0). Le secteur défensif constitue l’une des forces principales de cette équipe (1 seul but encaissé en 3 matchs). Des progrès semblent en revanche possible sur le front de l’attaque. En l’absence de Neymar, cette sélection brésilienne a en effet parfois du mal à emballer le jeu en trouvant les décalages qui font la différence. Bonne nouvelle cependant pour Tite, la star du Paris Saint-Germain a fait son retour à l’entraînement et pourrait même faire partie du onze titulaire au coup d’envoi.

L’autre match de le Coupe du monde 2022 du 5 décembre 2022

En attendant le Brésil, il sera possible de s’échauffer l’esprit avec un très alléchant Japon-Croatie. Tombeurs de l’Allemagne (2-1) et de l’Espagne (1-2), les Nippons ont fini en tête de leur groupe à la surprise générale. L’une des grandes forces de cette équipe réside en son caractère et son mental à toute épreuve. Deux fois menés, d’abord contre la Mannschaft puis la Roja, les Samurais Bleus sont parvenus  à totalement renverser la vapeur.

De son côté, la Croatie n’est pas forcément l’équipe la plus spectaculaire de ce tournoi. Mais, cette sélection est sûre de ses forces. Très à l’aise techniquement, à l’image du vétéran Luka Modric, les Vatreni sont très difficiles à manœuvrer. Solides défensivement, et très efficaces sur le front offensif, les malheureux finalistes du Mondial 2018 sont donc à prendre au sérieux.

Happy
Happy
0 %
Sad
Sad
0 %
Excited
Excited
0 %
Sleepy
Sleepy
0 %
Angry
Angry
0 %
Surprise
Surprise
0 %
Previous post La Cédéao donne un ultimatum au Mali pour la libération des 46 soldats ivoiriens
Next post Élimination des Lions : Ce qu’en pense Matar Ba

Average Rating

5 Star
0%
4 Star
0%
3 Star
0%
2 Star
0%
1 Star
0%

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *