0 0
Read Time:54 Second

« Je ne peux pas avoir fait 32 mois de prison, parce que je devais être candidat, et une fois libre, que j’aie des choses à craindre. Non, c’est même manquer de foi en Dieu et moi, je m’appelle Khalifa Ababacar SALL. N’ayons pas peur de là où nous voulons aller, les gars. C’est 2024 et nous allons gagner », déclare-t-il.

A Kaolack, Khalifa SALL est notamment revenu sur la Présidentielle 2019 et estime en avoir été écarté non par la Constitution, mais par le régime de Macky SALL. Cependant, assure-t-il, pour celle à venir, rien ne va l’empêcher de se présenter.

« Je ne peux pas avoir fait 32 mois de prison, parce que je devais être candidat, et une fois libre, que j’aie des choses à craindre. Non, c’est même manquer de foi en Dieu et moi, je m’appelle Khalifa Ababacar SALL. N’ayons pas peur de là où nous voulons aller, les gars. C’est 2024 et nous allons gagner », déclare-t-il.

Happy
Happy
0 %
Sad
Sad
0 %
Excited
Excited
0 %
Sleepy
Sleepy
0 %
Angry
Angry
0 %
Surprise
Surprise
0 %
Previous post Kédougou/Sabodala : Altercations entre populations et forces de défense et de sécurité
Next post Renvoi de Pape Alé Niang en prison: le Parquet s’explique et évoque des Live inexistants du journaliste

Average Rating

5 Star
0%
4 Star
0%
3 Star
0%
2 Star
0%
1 Star
0%

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *