0 0
Read Time:47 Second

Des altercations ont eu lieu ce mardi 20 décembre 2022, entre populations locales et forces de défense et de sécurité. Le motif de ces empoignades serait le refus d’une partie des populations à rejoindre le nouveau site de leur village pour absence d’électricité et non paiement des indemnités de déménagement.
 
Les échauffourées ont commencé vers midi et se sont poursuivies jusqu’aux environs de 18h. Des dégâts matériels dus aux nombreuses grenades lacrymogènes de balancées sur eux.
 
Plusieurs arrestations ont été opérées par les forces de l’ordre. Il s’agit principalement de chefs de famille à Sabodola. Deux journalistes de Kédougou avaient été également arrêtés puis libérés quelques heures après.
 
Il faut signaler que l’administration, notamment le poste de santé, le service des eaux et forêts, la mairie, la sous préfecture et la gendarmerie ont rejoint le nouveau site du village depuis samedi dernier. Une vingtaine de familles ont aussi déjà aménagées ce lundi 19 décembre.

Happy
Happy
0 %
Sad
Sad
0 %
Excited
Excited
0 %
Sleepy
Sleepy
0 %
Angry
Angry
0 %
Surprise
Surprise
0 %
Previous post Afghanistan: l’accès aux universités interdit aux femmes, «une étape supplémentaire de durcissement»
Next post Khalifa SALL : « Je ne peux pas avoir fait 32 mois de prison et avoir peur »

Average Rating

5 Star
0%
4 Star
0%
3 Star
0%
2 Star
0%
1 Star
0%

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *