0 0
Read Time:2 Minute, 31 Second

Le projet « Accélération des impacts de la recherche climatique du CGIAR pour l’Afrique » (AICCRA en Anglais) coordonné par l’Institut international de recherche sur l’élevage (ILRI), organise un forum public sur l’agriculture intelligente face au climat, le 1er décembre à l’Hôtel King Fahd.

Cette rencontre prévue à partir de 09 heures sur le thème : ‘’Agriculture intelligente face au climat (AIC) au Sénégal : Comment mettre à l’échelle les innovations climato-intelligentes dans les systèmes agro-pastoraux pour la résilience des agriculteurs’’.

Le forum se tient en marge des série de rencontres pour la revue à mi-parcours du projet ‘’Accélération des impacts de la recherche climatique du CGIAR pour l’Afrique » qui se tiendront à Dakar au Sénégal du 28 novembre au 03 décembre.

La réunion sera présidée par le ministre de l’Elevage et des Productions animales en compagnie de son homologue de l’Agriculture et verra également la participation de hauts responsables de la Banque mondiale, les partenaires au projet au Sénégal (institutions publiques et secteur privé) et une forte délégation des 06 autres pays d’intervention du projet.

Ce forum qui marque ‘’un tournant décisif’’ sur la vie du projet vise à ‘’présenter les partenariats, les réalisations et les impacts d’AICCRA Sénégal sur les moyens de subsistance des agriculteurs et des éleveurs ; fournir un espace d’échange, de dialogue et de témoignages des bénéficiaires sur l’impact du projet’’.

Il permettra également de ‘’fournir aux parties prenantes des données scientifiques évolutives et exploitables sur l’agriculture intelligente face au climat et les services d’information climatique ; échanger sur les ppp ayant un impact sur le climat et la société ; établir des liens pour soutenir le programme de résilience du système alimentaires et d’autres initiatives majeures au Sénégal’’.

Le projet « Accélération des impacts de la recherche climatique du CGIAR pour l’Afrique » (AICCRA en Anglais) est financé par l’Association internationale de développement (IDA) de la Banque mondiale et administré au sein du CGIAR par l’Alliance-CIAT, indique un document de presse.

Il a pour objectif de ‘’jouer un rôle catalyseur dans le renforcement de l’architecture de la recherche agricole en Afrique’’ à travers une large coalition de partenaires travaillant aux niveaux régional, sous-régional et national.

Les investissements du projet AICCRA sont concentrés dans six pays d’ancrage à savoir l’Éthiopie, le Ghana, le Kenya, le Mali, le Sénégal et la Zambie avec des impacts attendus dans d’autres pays d’Afrique.

Au Sénégal, le projet vise à ‘’renforcer les capacités systémiques des partenaires nationaux et du secteur privé à promouvoir une agriculture plus résiliente face au changement climatique’’.

Dirigé par l’Institut international de recherche sur l’élevage (ILRI), le projet AICCRA-Sénégal ‘’se concentre sur les systèmes agricoles semi-arides et l’intégration agriculture-élevage pour développer des agro-conseils adaptés au climat et aux acteurs de la chaîne de valeur (agriculteurs, fournisseurs d’intrants et de services, services de vulgarisation, etc.) et pour évaluer et promouvoir les options d’AIC (Agriculture intelligente face au climat) pour la construction de systèmes agricoles plus résilients’’.

Happy
Happy
0 %
Sad
Sad
0 %
Excited
Excited
0 %
Sleepy
Sleepy
0 %
Angry
Angry
0 %
Surprise
Surprise
0 %
Previous post PODOR/Yokk koom poursuit sa visite …
Next post Des députés veulent plus d’enseignants et d’écoles dans les départements

Average Rating

5 Star
0%
4 Star
0%
3 Star
0%
2 Star
0%
1 Star
0%

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *