0 0
Read Time:3 Minute, 9 Second

La Conférence des leaders de la coalition Yewwi Askan Wi s’est réunie ce mercredi pour évoquer leur plan d’actions contre le gouvernement de Macky Sall suite au rapport de la Cour des comptes portant sur la gestion des fonds de la covid-19.

Le porte-parole du jour, Habib Sy qui a délivré le message des ses collègues a fait remarquer au public que la communication va à l’endroit « de nos partenaires techniques et financiers communément appelés bailleurs de fonds dans la gestion de la Covid-19. »

Mais avant cela, il lui plait de faire un petit rappel des leaders qui étaient obligés d’aller au Palais au nom de l’union nationale. « Vous vous souvenez qu’il (le Président Macky Sall) avait lancé un appel d’union à toutes forces vives de la nation et plus particulièrement de l’opposition. Et c’est au nom de la sécurité nationale à l’époque que Khalifa Sall qui venait de sortir de prison où il a été retenu pendant des années de façon injuste est allé répondre à l’appel du Président. Ousmane Sonko, président du Pastef considéré comme l’opposant le plus radical contre Macky Sall et son régime est allé répondre à cet appel . Moi même j’ai été désigné par le Front national de résistance pour aller représenter l’opposition au comité de suivi. Mais ayant constaté que le travail n’était pas transparent, j’ai démissionné », a fait savoir Habib Sy.

Il explique : « Qu’est ce qui s’est passé après ? D’ores et déjà, il souligne qu’il n’invente rien. Et que c’est un corps de contrôle de l’Etat qui fait des révélations sur la gestion de ces fonds force Covid-19. On vous apprend rien si on vous dit que le budget prévisionnel était de 1000 milliards FCFA. Et d’après ce que dit le rapport 789. 000.000 570 FCFA ont été mobilisés. Pour cette somme, nos partenaires techniques et financiers y ont participé pour 567.000.000.671 FCFA soit 84.5 % au budget Force Covid -19 et l’Etat du Sénégal, le principal concerné n’y a participé que pour 102 milliards FCFA et plus, soit 13 %. Les volontaires et les particuliers, les chefs religieux, le secteur privé pour un montant de plus de 19 milliards soit 2.5 %.

Habib Sy de poursuivre : « et le rapport a révélé les scandales. Des avances injustifiés, des dépenses sans liens avec la covid-19 entre autres. Pas la peine d’y revenir. Parce que c’est pas moi qui le dit, ni Ousmane Sonko, encore mois Khalifa Sall mais le rapport de la Cour des comptes »

Face à ce carnage financier, la Conférence des leaders par la voix de Habib Sy interpelle les bailleurs de fonds. « Donc, chers partenaires de développement nous vous interpellons. Nous avons bon espoir avec les mécanismes dont vous disposez, vous aller réagir. L’interpellation n’est pas de Yewwi Askan Wi, mais de tout un peuple. Vous ne pouvez pas rester indifférents face à ce rapport. Parce que il y va de l’intérêt de votre institution, l’argent que vous avez remis au peuple sénégalais c’est de l’argent du contribuable de votre pays. « 

Concluant, monsieur Sy a rappelé les 13 partenaires qui ont participé financièrement au fonds Force Covid-19. Il s’agit que de la  » KFW qui est une institution allemande, l’Etat du Japon, l’Agence française de développent, le Fonds monétaire international, l’union monétaire ouest africaine, le 11E FED, la BOAD, l’IDA par le bilais de Banque mondiale, la Banque islamique de développement, la Banque africaine de développement, le gouvernement italien et BADA. »

Happy
Happy
0 %
Sad
Sad
0 %
Excited
Excited
0 %
Sleepy
Sleepy
0 %
Angry
Angry
0 %
Surprise
Surprise
0 %
Previous post Surfacturaton sur le riz : pourquoi Mansour Faye rejette les accusations de la Cour des comptes
Next post Attentat de Grand Bassam en Côte d’Ivoire : onze condamnations à perpétuité, dont sept par contumace

Average Rating

5 Star
0%
4 Star
0%
3 Star
0%
2 Star
0%
1 Star
0%

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *