0 0
Read Time:49 Second

Une sanction définitive. L’ancien président comorien Ahmed Abdallah Sambi, jugé pour haute trahison par la Cour de sûreté de l’État, a été condamné à la réclusion à perpétuité, a annoncé la Cour, lundi 28 novembre.

Les décisions de cette juridiction spéciale ne peuvent pas faire l’objet d’appel. Ahmed Abdallah Sambi, 64 ans, est brièvement apparu lors du premier jour de son procès la semaine dernière, pour dénoncer une procédure à ses yeux inéquitable, avant de refuser de s’y présenter pendant toute la suite des débats. 

« Il a trahi la mission qui lui a été confiée par les Comoriens », avait martelé le procureur Ali Mohamed Djounaid d’un ton solennel lors des réquisitions. 

Principal opposant de l’actuel président Azali Assoumani, Ahmed Abdallah Sambi est accusé d’être impliqué dans le scandale de la « citoyenneté économique ». L’ancien président (2006-2011) avait fait voter en 2008 une loi permettant de vendre au prix fort des passeports à ceux en quête d’une nationalité.

FRANCE 24

Happy
Happy
0 %
Sad
Sad
0 %
Excited
Excited
0 %
Sleepy
Sleepy
0 %
Angry
Angry
0 %
Surprise
Surprise
0 %
Previous post Coupe du monde 2022 : les résultats du jour (28 novembre)<strong>Quatre matchs de la phase de poules de la Coupe du monde 2022 au Qatar se disputaient aujourd’hui. Voici les résultats de ce lundi 28 novembre.</strong>
Next post Sénégal-Equateur : Des surprises dans la compo des Lions

Average Rating

5 Star
0%
4 Star
0%
3 Star
0%
2 Star
0%
1 Star
0%

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *