0 0
Read Time:51 Second

Le journaliste Pape Alé Niang a été entendu sur le fond, par le juge du deuxième cabinet d’instruction du tribunal de grande instance de Dakar, ce vendredi.
  »Pape Alé Niang a été génial. Il n’avait même pas besoin d’avocat devant le doyen des juges », a fait savoir Me Clédor Ly, un des avocats du journaliste, après l’audition de son client. Selon ce dernier, c’était évident que ce sont des  »accusations qui portaient atteinte à la profession et à museler le journaliste ».
Maitre Ly affirme que Pape Alé Niang était très à l’aise. C’est la raison pour laquelle les avocats n’avaient pas senti le besoin de poser des questions. « Le journaliste a puisé dans ses dernières réserves pour pouvoir faire face à l’interrogatoire du juge d’instruction », a souligné la robe noire. 
Et d’ajouter :  »Il était tellement à l’aise qu’à la place des interrogations, c’étaient des affirmations, puisque le dossier était un prétexte pour l’écarter de son travail… »

Happy
Happy
0 %
Sad
Sad
0 %
Excited
Excited
0 %
Sleepy
Sleepy
0 %
Angry
Angry
0 %
Surprise
Surprise
0 %
Previous post Macky Sall s’envole lundi pour cinq jours aux…
Next post Ce qu’il faut retenir de l’actualité africaine de la semaine du 5 décembre

Average Rating

5 Star
0%
4 Star
0%
3 Star
0%
2 Star
0%
1 Star
0%

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *