0 0
Read Time:3 Minute, 1 Second

Le marathon budgétaire à l’Assemblée nationale se poursuit, ce lundi avec le ministre Doudou Ka, qui a défendu son projet de budget 2023 du ministère des Transports aériens et du Développement des Infrastructures aéroportuaires arrêté à 10 377 676 543 F CFA en autorisations d’engagement (AE) et à 10 377 676 543 FCFA en crédits de paiement (CP). Le budget de ce nouveau ministère a été voté majoritairement par les parlementaires.

Par programme, ce projet de budget est réparti comme suit : programme 1571 « Pilotage, Coordination et Gestion administrative » Pour l’exercice 2023, les crédits de ce programme sont arrêtés à 552 980 000 F CFA en autorisations d’engagement et en crédits de paiement. Programme 2051 « Développement de la Sécurité et de la Sûreté du Transport aérien » Pour l’exercice 2023, les crédits de ce programme sont fixés à 809 496 257 F CFA en autorisations d’engagement et en crédits de paiement. Programme 2052 « Développement des Infrastructures aéroportuaires » Pour l’exercice 2023, les crédits dudit programme sont arrêtés à 9 015 200 286 F CFA en autorisations d’engagement et en crédits de paiement.

Doudou Ka Ministre des Transports aériens et du Développement des Infrastructures aéroportuaires a d’abord précisé que ledit budget a été conçu dans l’optique de poursuivre les efforts de relance du secteur, entamés depuis 2021, conformément au Plan d’action Prioritaires ajusté et accéléré (PAP 2A) du Plan Sénégal Émergent (PSE). Poursuivant son propos, le Ministre a évoqué le plan dénommé « Stratégie Hub aérien 2021-2025 » dont la mise en œuvre repose sur quatre piliers essentiels : la mise à disposition d’un aéroport de référence aux normes internationales, la création d’une compagnie nationale de référence africaine, la mise en place d’un réseau d’aéroports régionaux aux normes et la création d’une Autorité de l’Aviation civile forte.

Il a, ensuite, dressé le bilan des réalisations de l’exercice budgétaire 2022, avec notamment la tenue d’un Conseil présidentiel du 28 octobre 2022 portant sur un plan de redressement de la compagnie nationale Air Sénégal S.A et sur l’état d’avancement de la « Stratégie Hub aérien 2021-2025 », la finalisation des travaux de l’aéroport de Saint- Louis 95% (il ne reste que la mise aux normes.) Les travaux en cours des aéroports de Matam arrivés à 30% d’exécution, de Kolda à 50%, de Ziguinchor à 25%, de Cap-Skirring dont la première est achevée en 2021, la deuxième phase devant démarrer après la saison touristique, de Linguère à 25% et de Thiès à 70%, la certification par l’ANACIM de plus de six cent (600) agents chargés de la mise en œuvre des contrôles de sûreté à l’AIBD, l’audit de l’aéroport AIBD par la TSA (Administration américaine de la sûreté des transports) et par la Direction générale de l’Aviation civile (DGAC) française sous la coordination de l’ANACIM.

Toutefois, le ministre a souligné quelques difficultés rencontrées au cours de la gestion 2022, notamment : le déficit de la formation continue du personnel de supervision et d’encadrement dû à l’inexistence de crédits dédiés, l’insuffisance de ressources humaines spécialisées, la vétusté des équipements météorologiques et des locaux, ainsi que l’insuffisance des moyens du Crédit du Transport aérien (CTA). Enfin, le Ministre a indiqué les perspectives de son département pour l’année 2023. Celles-ci concerneront, notamment, la mise en service des aéroports de Saint louis, Kolda, Matam, Ziguinchor et Linguère, le démarrage des travaux de Tambacounda, Kédougou et la deuxième phase de Cap skirring, la construction de l’héliport de Toubacouta, entre autres.

Happy
Happy
0 %
Sad
Sad
0 %
Excited
Excited
0 %
Sleepy
Sleepy
0 %
Angry
Angry
0 %
Surprise
Surprise
0 %
Previous post Soudan : Macky Sall salue l’accord trouvé entre militaires et civils
Next post Affaire Amy Ndiaye Gniby : le Parlement de la CEDEAO se prononce

Average Rating

5 Star
0%
4 Star
0%
3 Star
0%
2 Star
0%
1 Star
0%

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *