0 0
Read Time:2 Minute, 33 Second

Dans le cadre du marathon budgétaire à l’Assemblée nationale, le Garde des Sceaux, ministre de la justice a fait face aux parlementaires pour défendre son projet de budget pour l’année 2023. Dans le document présenté aux députés, le projet de budget dudit Ministère est arrêté à 80 579 498 733 FCFA en autorisation d’engagement (AE) et 76 779 498 733 FCFA en crédits de paiement (CP). Selon le ministre, les crédits du secteur de la Justice ont connu une hausse substantielle de 4939 949 004 de F CFA, soit un taux de 6,9 % en valeur relative.

L’adoption du projet de budget 2023 du ministère de la Justice, après débat, a été votée à l’unanimité par l’Assemblée nationale, ce mercredi. Par programme, ce budget est réparti comme suite : Programme 1: Pilotage, Coordination et Gestion administrative Pour l’exercice 2023, les crédits attribués à ce programme sont arrêtés à 36 789 961 785 FCFA en AE et en CP.

Programme 2: Justice judiciaire Pour l’exercice 2023, les crédits dudit programme sont fixés à 16 626 052 867 FCFA en AE et en CP. Programme 3: Éducation surveillée et Protection judiciaire de l’Enfant Pour l’exercice 2023, les crédits de ce programme sont arrêtés à 2 977 773 548 FCFA en autorisation d’engagement (AE) et en crédits de paiement (CP).  Programme 4: Administration pénitentiaire Pour l’exercice 2023, les crédits de ce programme sont évalués à 22 681 542 595 FCFA en AE et 18 881 542 595 FCFA en CP. Programme 5: Bonne gouvernance et Droits humains Pour l’exercice 2023, les crédits de ce programme sont estimés à 1 304 167 938 FCFA en AE et en CP. Programme 6: Compte de commerce Administration pénitentiaire Pour l’exercice 2023, ledit compte est arrêté à 200 000 000 FCFA en autorisation d’engagement (AE) et en crédits de paiement (CP).

Le Ministre a, concernant les crédits du secteur de la Justice, rappelé que ceux-ci ont connu une hausse substantielle de 4939 949 004 de FCFA, soit un taux de 6,9 % en valeur relative. Cette hausse appréciable, reflète la priorité accordée à ce département conformément à l’Axe 3 du PSE: Gouvernance, Institutions, Paix et Sécurité, et est confortée par le Programme de Modernisation des infrastructures de la Justice pour 250 milliards sur 10 ans à raison de 25 milliards par an. Ismaïla Madior FALL, Garde des Sceaux, Ministre de la Justice, a annoncé que le projet de budget 2023 de son département porte les ambitions du secteur pour renforcer les juridictions, garantir l’accès au droit pour tous les justiciables, doter l’administration pénitentiaire des moyens pour améliorer la sécurité dans les établissements pénitentiaires et conforter la protection judiciaire des mineurs. À cet égard, il a indiqué que la répartition des crédits de son département pour l’exercice 2023 s’organise autour des différents programmes budgétaires susmentionnés qui seront mis en œuvre, à travers des actions stratégiques, des activités détaillées et des données chiffrées.

Happy
Happy
0 %
Sad
Sad
0 %
Excited
Excited
0 %
Sleepy
Sleepy
0 %
Angry
Angry
0 %
Surprise
Surprise
0 %
Previous post Diamnadio : Inauguration de l’université Amadou Makhtar Mbow par Macky Sall
Next post A Goma, des centaines de personnes défilent contre un « embargo sur les armes » en RD Congo

Average Rating

5 Star
0%
4 Star
0%
3 Star
0%
2 Star
0%
1 Star
0%

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *