0 0
Read Time:57 Second

Au lendemain d’une série de raids aériens contre des positions kurdes en Syrie et en Irak, des tirs de roquettes depuis le territoire syrien ont visé, lundi 21 novembre, la ville turque frontalière de Karkamis (Sud-Est), faisant trois morts, dont un enfant, et six blessés, a annoncé le ministre turc de l’Intérieur. En réponse, le président turc Recep Tayyip Erdogan a évoqué le possible lancement d’une « opération terrestre » en Syrie.

« Il n’est pas question que cette opération soit uniquement limitée à une opération aérienne », a déclaré le chef de l’État aux journalistes turcs qui l’accompagnaient au retour du Qatar, où il a assisté à l’ouverture de la Coupe du monde de football.

La série de raids aériens, qui a fait une trentaine de morts dimanche en Syrie, a été déclenchée en représailles à l’attentat qui a tué six personnes le 13 novembre à Istanbul, attribué par Ankara aux « terroristes » kurdes. « Les unités compétentes, notre ministère de la Défense et notre état-major décideront ensemble de la puissance qui doit être engagée par nos forces terrestres », a indiqué le président, faisant état de « consultations » en cours.

france 24

Happy
Happy
0 %
Sad
Sad
0 %
Excited
Excited
0 %
Sleepy
Sleepy
0 %
Angry
Angry
0 %
Surprise
Surprise
0 %
Previous post Présidentielle 2024 : Macky Sall investi à Mbour
Next post Énergie durable : L’Union européenne et la CEDEAO initient un programme de bourses pour les étudiants post-diplômés

Average Rating

5 Star
0%
4 Star
0%
3 Star
0%
2 Star
0%
1 Star
0%

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *