0 0
Read Time:2 Minute, 11 Second

 Le Premier ministre, Amadou Ba, a annoncé, lundi, la formulation d’un nouveau programme multisectoriel de lutte contre les inondations (2023-2033) après la finalisation des travaux d’évaluation du programme décennal (2012-2022).

« Le Gouvernement va formuler un nouveau programme multisectoriel de lutte contre les inondations 2023-2033 après la finalisation des travaux d’évaluation du programme décennal 2012-2022 », a-t-il dit devant les députés lors de sa déclaration de politique général à l’Assemblée nationale.

Le Premier ministre a annoncé aussi le démarrage des travaux de restructuration du système de drainage des eaux pluviales du bassin versant de la Zone de Captage d’un coût de 16 milliards de francs CFA. De même que le Projet intégré de sécurité de l’eau et d’assainissement va démarrer avec une dotation de 5,7 milliards en 2023 qui impactera Koumpentoum, Goudiry, Ourossogui, Kanel et Ranérou..

A travers ces différents programmes, a-t-il expliqué, le Gouvernement entend porter le taux d’accès à l’assainissement à 72% en milieu urbain et 59% en milieu rural, alors que les travaux d’assainissement des eaux usées du PEAMIR contribueront à améliorer le cadre de vie des populations de Gandiaye, Nioro du Rip, Guinguinéo, Koungheul, Malem Hodar, Diourbel, Birkilane. Il en sera de même à Pikine-est, Rufisque, Cambérène, Touba, Matam, et Tambacounda, a assuré Ba

Le Premier ministre a par ailleurs rappelé qu’en 2022, l’Etat a mobilisé un montant de 26 milliards qui seront portés à 47 milliards destinés à la prévention et à la gestion des inondations.

« Le Gouvernement a mis en œuvre un Programme décennal de gestion des inondations, couvrant la période 2012-2022, et évalué à 767 milliards de francs, qui a abouti à des progrès notoires », a-t-il salué.

Dans le cadre du sous-programme « Gestion des eaux pluviales », a-t-il signalé, la réalisation d’infrastructures de drainage des eaux pluviales à hauteur de 439 milliards a permis de réduire efficacement l’impact des inondations dans plusieurs zones de la région de Dakar et dans d’autres régions comme Kaolack, Diourbel, Thiès, Sédhiou, Kaffrine, Fatick.

« Le combat contre les inondations constitue un autre élément important de la demande sociale à laquelle le Gouvernement prête une oreille attentive. Le Gouvernement va poursuivre vigoureusement les actions de prévention et de lutte contre les inondations », a promis le Premier ministre.

« La bataille contre les inondations ne peut être conduite que d’une façon résolue, mais elle ne peut être livrée que sur la base d’une stratégie concertée. A cet effet, une politique ferme d’aménagement du territoire est indispensable », a-t-il soutenu.

Happy
Happy
0 %
Sad
Sad
0 %
Excited
Excited
0 %
Sleepy
Sleepy
0 %
Angry
Angry
0 %
Surprise
Surprise
0 %
Previous post DPG : Le lancement d’un dispositif de certification professionnelle annoncé
Next post Macky Sall décline à Joe Biden les six priorités de l’Afrique

Average Rating

5 Star
0%
4 Star
0%
3 Star
0%
2 Star
0%
1 Star
0%

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *