0 0
Read Time:29 Second

Alors que les négociations censées ramener la paix dans l’Est de la RD Congo ont démarré hier à Nairobi, le président rwandais est revenu pour la première fois publiquement depuis septembre sur le dossier congolais lors d’un discours au Parlement. Son pays est régulièrement accusé par les autorités congolaises de soutenir le groupe armé M23 et de déstabiliser l’Est du pays. Paul Kagamé a longuement réfuté ses accusations et a accusé son homologue Félix Tshisekedi de profiter du conflit pour retarder les élections. Explications à Kigali de notre correspondant Clément Di Roma.

Happy
Happy
0 %
Sad
Sad
0 %
Excited
Excited
0 %
Sleepy
Sleepy
0 %
Angry
Angry
0 %
Surprise
Surprise
0 %
Previous post Assemblée nationale : le budget 2023 du ministère de la justice connait une hausse 4 939 949 004 de F CFA
Next post <strong>Biden et Macron soutiendront l’Ukraine « aussi longtemps qu’il le faudra » (communiqué conjoint)</strong>

Average Rating

5 Star
0%
4 Star
0%
3 Star
0%
2 Star
0%
1 Star
0%

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *